Catégories
Recensions

D’autres vies que la mienne [2014] d’Emmanuel Carrère

Hormis les très bons passages concernant les deux juges éclopés de Vienne (près de Lyon), défendant courageusement les gens arnaqués par les usuriers (et même quelques réflexions sur le libéralisme pas tout à fait bêtes), ce fatras de considérations mal ficelées pour en faire un livre, n’a pas d’intérêt. Même pas pour le tsunami.

Photo d’entête : “revolution 260418” par Sona Manukyan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.